Echos de la Basse-Meuse : Grand Prix International de Wallonie des Arts Plastiques.
Une médaille d'or pour Jean-Marie Dessard

Grand Prix
International de Wallonie des Arts Plastiques

Une médaille d'or pour Jean-Marie Dessart

Spécialiste es gastronomie fine de grande qualité, Jean-Marie Dessard, professeur à l'Ecole d'Hostellerie de Liège, s'est distingué au cours de ces dernières années par une ingéniosité peu commune à tirer le portrait d'une multitude de personnalités du show-business à l'aide de... chocolat ! Ayant pris la bonne habitude de rencontrer ses illustres modèles afin de leur remettre leur délicat faciès, l'habitant de Hallembaye, également célèbre pour ses prises de position concernant la décharge locale, a ajouté depuis plusieurs mois une nouvelle corde à son arc.

L'an passé, Jean-Marie Dessard organisait en effet au Ramada de Liège une exposition au cours de laquelle il avait levé le voile sur ses nouvelles créations, résolument artistiques. Délaissant provisoirement le chocolat, il s'était lancé avec succès dans la réalisation d'oeuvres au crayon qui lui avaient valu les félicitations d'un prestigieux public de personnalités diverses et de connaissances. Poursuivant sur sa lancée, l'artiste de la Basse-Meuse a récemment éprouvé l'envie de savoir ce que des spécialistes artistiques, autrement appelés critiques d'art, pensaient de ces tableaux représentant le plus souvent les charmes savamment dévoilés de la féminité. Et c'est ainsi que Jean-Marie Dessard s'est inscrit, sans prétention aucune, au Grand Prix International de Wallonie organisé par l'Association des Arts et des Lettres à Charleroi le 8 avril dernier.

Surprise !

Rassemblant pas moins de trois cents artistes ayant le droit de soumettre un minimum de trois oeuvres à un jury composé exclusivement de personnalités du monde artistique, cette compétition honorifique était divisée en plusieurs catégories, dont le crayon, actuelle discipline de prédilection de Jean-Marie Dessard. Etonné par la qualité des oeuvres présentées par ses «adversaires», ce dernier a cependant cru rêver en prenant connaissance des conclusions du jury. En effet, les trois réalisations signées de sa main lui ont valu une splendide médaille d'or matérialisant la valeur artistique de son travail. Chapeau, l'artiste !

Soucieux de ne pas en rester là, Jean-Marie Dessard poursuit actuellement la réalisation d'autres oeuvres qui seront exposées au mois de mai prochain à l'Hôtel Bedford de Liège. Si l'artiste y présentera ses créations au crayon, et notamment les trois tableaux primés à Charleroi, l'événement sera une nouvelle fois à marquer d'une pierre blanche, dans la mesure où notre «médaillé d'or» lèvera le voile sur ses premières huiles! Sans vouloir faire de démagogie, il basera cette exposition sur le thème de la paix assassinée, la dédiant à tous les Prix Nobel tombés sous les balles de la sauvagerie et de l'inconscience. Voilà un rendez-vous qu'il conviendra de ne pas rater, et dont Tip-Top vous reparlera de manière détaillée au cours des prochaines semaines.

Vincent FRANSSEN