La Meuse : A savoir et à faire. Jean-Marie Dessard relève le défi.

Jeudi 20 avril 1995

A savoir et à faire

Jean-Marie DESSARD relève le défi.

Il décroche le 1er prix du Grand Prix international de Wallonie.

On connaissait déjà Jean-Marie Dessard en habile pastilleur. Comprenez par là qu'il sculpte admirablement le sucre, tout comme la graisse végétale d'ailleurs!

On savait aussi qu'il réalisait des portraits en chocolat : images de stars qu'il a offertes à bien des célébrités nommées Belmondo ou Deneuve pour ne citer qu'elles. Mais ce que l'on ne savait pas, c'est qu'il s'adonnait aussi au crayon!

Si on ne le savait pas, c'est parce qu'il en gardait jalousement le secret.

D'aucuns pourront penser que lorsqu'on sait dessiner «en chocolat», la mine de plomb ne doit plus poser le moindre problème. Eh bien, ils peuvent se tromper. C'est en tout cas ce qu'a voulu vérifier Jean-Marie Dessard. Et le résultat de l'examen s'avère très encourageant. Il vient en effet de remporter la médaille d'Or du «Grand prix lnternational de Wallonie», organisé par l'Association internationale des arts et des lettres.

«Je suis heureux d'avoir remporté ce prix, dit-il. Non pas pour le prix en lui-même mais parce que j'ai trouvé là une confirmation devant un jury constitué d'experts du dessin. Je n'ai aucune formation artistique : je suis un parfait autodidacte. »

Autodidacte, oui, mais avec une certaine expérience quand même : celle de la peinture en chocolat.

«C'est très différent, explique Jean-Marie Dessard. On sait qu'il n'est pas facile de travailler des matières telles que le sucre et le chocolat. Aussi est-on moins exigeant avec des portraits en chocolat qu'avec des portraits au crayon. Cette fois, je n'avais aucune excuse en cas d'imperfections, plus de pardon! J'avais envie de relever ce défi».

Jean-Marie Dessard - qui signe aussi la rubrique culinaire dans la Meuse Madame - a présenté 3 dessins au concours. Vous pourrez les voir ainsi que d'autres oeuvres du même artiste : ils seront exposés jusqu'au dimanche 7 mai à l'hôtel Bedford, 36, quai Saint-Léonard à Liège.

M.C.