La Meuse : Des honneurs et un projet, Jean-Marie Dessard récompensé par les industries agro-alimentaires

GASTRONOMIE, 1999

Des honneurs et un projet

Jean-Marie Dessard récompensé par les industries agro-alimentaires

Jean-Marie Dessard, professeur de cuisine à l'école d'Hôtellerie et de Tourisme de la Ville de Liège, a reçu récemment l'"ASFORCOL Award 1999" , pour l'ensemble d'une carrière qu'il n'a pourtant pas encore terminée loin s'en faut.

L'ASFORCOL (Association de fournisseurs à l'Horeca et aux collectivités) est une A.S.B.L. regroupant 150 grosses sociétés de l'agro-alimentaire dont l'objectif est d'améliorer la communication entre les responsables des cuisines collectives et leurs fournisseurs.

Créées en 1989, les « ASFORCOL Awards for dynamic development», honorent les entreprises, les institutions ou les personnes qui, dans ces matières ont fait preuve de dynamisme. Jusqu à présent, pas moins de 45 « Awards » ont été décernés.

Concernant celui décerné à Jean-Marie Dessard, l'ASFORCOL a déterminé son choix de la manière suivante : "M. Jean-Marie Dessard, professeur à l'école d'Hôtellerie de Liège, pour la multiplicité et l'originalité constructive de ses activités. Il allie ses prestations dans l'enseignement, à la création d'un musée de la gastronomie, ainsi qu'à l'exécution d'oeuvres en graisse végétale, en sucre et en chocolat, représentant entre autre des vedettes du cinéma, mais aussi de la chanson, etc ..."

L'espace du pain et des saveurs

L'évènement est d'importance dans la mesure où les contacts que Jean-Marie Dessard a eus avec les membres d'ASFORCOL pourraient très vite faire avancer son projet de grand musée de la gastronomie ou des saveurs.

Comme il l'explique: "Cette année, on pourra voir une ébauche du musée à Bovenistier, dans le cadre de la «journée du pain». L'association a accepté de reprendre les pièces de mes collections pour enfin créer l'espace auquel j'aspire. Grâce au sponsoring de grosses sociétés de l'agro-alimentaire il sera possible de faire en sorte que ce musée soit totalement vivant et que l'on y crée toutes sortes d'animations ayant un rapport avec la gastronomie, les métiers de la bouche, les saveurs ».

Jean-Marie Dessard aurait souhaité que son musée s'installe à Liège. Il y avait en 1997 et 1998 de la place dans l'ancien musée de l'architecture en Hors-Château et il aurait ainsi été le prolongement de l'école d'hôtellerie. Mais une politique de bas étage en a décidé autrement. Jean-Marie Dessard ne pouvait plus attendre d'être lanterné aussi a-t-il trouvé à Bovenistier, des gens qui ont compris l'intérêt d'un tel projet. Ce sera «L'espace du pain et des saveurs», installé pour le moment dans un peu plus de 150 mètres carrés. Jean-Marie Dessard espère qu'il sera vite permanent.

Ah oui, le 2° award 1999 a été décerné à M. A. Simoneau, rédacteur en chef de plusieurs revues professionnelles de l'Horeca dont notamment «Métiers de bouche». Cette revue est en fait le prolongement de celle créée en 1987 par Jean-Marie Dessard (encore lui) et qui s'intitulait «Le grand guide des métiers de bouche» et qu'il a dû abandonner par manque de temps.

G. Lecocq