La Meuse : Expo sur le Roi au chateau de Waroux

Le chroniqueur royal français, dont la présence était annoncée hier au Château de Waroux pour le vernissage de l'expo « Dans l'intimité du Roi », n'a pu se libérer. Coincé à Paris pour son émission radio sur RTL, puis par un tournage, Stéphane Bern, qui parraine l'événement, a promis de venir à Alleur cet été.

« Sincèrement désolé», se dit-il et on a bien envie de le croire. Car tous ceux qui ont un jour croisé Stéphane Bern savent à quel point l'homme, paradoxalement, est loin d'être... un mondain!

Il n'empêche que son absence ce jeudi au Château de Waroux, à l'occasion du lancement de l'expo-événement de l'été «Dans l'intimité du Roi », a pesé. En effet, qui d'autre que ce chroniqueur royal féru des monarchies et du gotha européens peut-il faire meilleur parrain? «Il passera cet été, juin est vraiment Je pire mois de J'année pour lui avec de nombreux tournages d'émissions estivales », explique un des organisateurs de l'exposition. «Au départ, on l'a contacté, simplement, pour l'inviter». Les liens se sont renforcés par l'intermédiaire de la princesse Léa de Belgique: la veuve du prince Alexandre (demi-frère d'Albert II) est en effet proche du chroniqueur des têtes couronnées, avec lequel elle a publié un livre pour enfants. L'annonce du parrainage de la nouvelle et inédite expo à Waroux par Stéphane Bern a permis d'ouvrir pas mal de portes. Et notamment celles de collectionneurs, qui ont ainsi accepté de prêter des pièces - tout bénéfice pour le public, même si nombre d'invités au vernissage hier soir se réjouissaient surtout de voir le sympathique animateur...

« Des personnes nous 'ont sollicités pour être invitées rien que pour voir Stéphane Bern », reconnaît J'organisateur. «Il a vraiment fait son maximum jusqu'au dernier moment pour se libérer». Son assistante nous a effectivement confirmé qu'il «espérait vraiment être présent».

DE LA RADIO A LA TELE, UN MARATHON

Mais voilà, malgré la proximité  de Paris grâce au Thalys, malgré notre hôtel cinq étoiles où il était invité. Stéphane Bern a fait faux bond. Mais qu'on se rassure, ses excuses sont béton, pas bidons: il est en effet à l'antenne, en direct et en public, sur RTL tous les jours jusqu'à midi trente pour « À la bonne heure! », sa chronique avec Patrice Carmouze et des invités de haut vol (Roland Dumas mercredi, Jacques Perrin aujourd'hui). Il file ensuite sur des tournages, notamment pour son émission «Le village préféré des Français », qui cartonne sur France 2, et la saison d'été des cé­lèbres « Secrets d'histoire ».

Nul doute qu'il tiendra sa promesse de venir. Et son absence hier n'a rien enlevé au charme de l'expo.

C. VRAYENNE

Pièces maîtresses de l’expo, les photos d'Olivier Palet réalisées dans l’intimité du Roi, tel ce bisou spontané d'Albert à Paola. A gauche: de nombreux objets privés de la famille royale sont exposés pour la première fois. Ci-dessous: le cadeau offert hier soir à la princesse Léa, sa photo préférée en tableau Chocolat sur toile de sucre par Jean-Marie Dessard.

S. KIP

 

Les photos